“War Brand” in Washington DC, A unique collaboration with Musician Karim Wasfi and Macella Krieblle\ By YCIHA

الأعزاء والعزيزات في واشنطن,
يدعوكم المعهد اليمني للثقافة والتراث بأمريكا، للحدث الفني والموسيقي والذي سيقام اليوم, السبت 20 إبريل 2019, وذلك برسم جداريتي “ماركة حرب” وأداء موسيقي من الموسيقار العراقي “كريم وصفي” والفنانة الأمريكية “مارسيلا كريبل”.

Dears in Washington,
The Yemeni Institute for Culture and Heritage invites you to the street art and musical event that will be held today, Saturday 20 April 2019, with the installing of my mural “War Brand” and musical performance by the Iraqi musician “Karim Wasfi” and the American artist “Marcella Kriebel”.

Link>>

Get to know Yemeni Street Artist Murad Subay\ Interview with “Doug Gillen” On FifthWallTV

 

Get to know Yemeni Street Artist Murad Subay

 

September 3, 2018
Fifth Wall create and enhance projects based around art, culture and social movements.

Murad Subay isn’t your average street artist. For the last seven years, he’s been changing the facade of war torn buildings in the heart of Yemen.

Today, regular air strikes attack markets, funerals and school buses, lack of access to clean drinking water has caused the world’s biggest outbreak of cholera and blocked access to vital food supplies have caused nationwide famine. Despite this, Murad Subay creates his artwork with a smile on his face and resillience in his demeanor.

In this week’s video, I’m in conversation with Murad discussing how art empowers communities, what it’s like making street art surrounded by armed militias and the what like is like in the heart of a revolution.

– Doug

Link>>

Les “visages de la guerre”, le projet qui dit “merde” à la guerre au Yémen

Les “visages de la guerre”, le projet qui dit “merde” à la guerre au Yémen

Crimes de guerre, disparitions forcées, épidémies : le Yémen vit depuis 5 ans dans le chaos. Un artiste-peintre de la capitale, Murad Subay, dénonce l’horreur du conflit en décorant les murs du pays avec des graffitis. Son projet s’appelle « les visages de la guerre ».

“Merde à la guerre” : un artiste yéménite rassemble les civils autour du graffiti\ On “FRANCE 24”

 

“Fuck war” (“merde à la guerre”), une des œuvres de Murad Subay qui a fait le plus réagir.

Un artiste yéménite peint depuis le début du conflit au Yémen les murs de la capitale Sanaa pour dénoncer les crimes de guerre, les disparitions forcées, la pauvreté et les épidémies. Surnommé le “Banksy arabe “par les médias occidentaux, il adopte un mode de travail singulier : le graffiti collaboratif, c’est-à-dire que les habitants d’un quartier réquisitionnent leurs murs pour s’y exprimer librement.

Murad Subay a 30 ans. Artiste-peintre, il vit à Sanaa dont il décore les murs de graffitis aux résonnances politiques depuis le début du conflit, en 2014, entre séparatistes houtistes et forces pro-gouvernementales. Engagé dans les révoltes anti-gouvernementales de 2011, il s’efforce depuis de dénoncer les horreurs de la guerre.

Il a récemment peint une œuvre intitulée “Fuck war “[merde à la guerre, en français], qui a eu beaucoup de succès sur les réseaux sociaux.

L’artiste peint régulièrement les immeubles et maisons en ruines, détruits par les bombardements de la coalition menée par l’Arabie saoudite, qui soutient les forces pro-gouvernementales.

Il s’attarde aussi sur les conséquences sanitaires du conflit pour la population.

Cette fresque dénonce l’épidémie de choléra qui touche le pays. Plus de 300 000 Yéménites auraient contracté cette maladie depuis juin 2017, selon l’OMS.

>> LIRE SUR LES OBSERVATEURS : Eau croupie, choléra et malnutrition : cocktail mortel pour les enfants yéménites

Cette autre fresque symbolise les “trois maux du Yémen” : la guerre, la faim et la maladie.

Cette œuvre dénonce l’utilisation d’équipements militaires américains par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite, qui bombarde les régions tenues par les houthis, soutenus par l’Iran.

Continue reading ““Merde à la guerre” : un artiste yéménite rassemble les civils autour du graffiti\ On “FRANCE 24””

Art campaign calling for peace held in Sanaa, Yemen\ Xinhua

Art campaign calling for peace held in Sanaa, Yemen

A gallery photos of the annual event “Open Day of Art” that held in Sana’a, March 15, 2018.

Link>>